Montagne du Chili
PEROU
PEROU rando à vélo
SENEGAL
EQUATEUR
MADAGASCAR
BRESIL
BRESIL
MADAGASCAR
CHILI
CHILI
INDE
MAROC
RIO
Paysage  KIRGHIZSTAN
Habitat Malgache

Madagascar

Grâce aux voyageurs de DEPARTS, nous avons pu financer certains projets, aider certaines personnes. C’est peu, infime mais pour eux c’est essentiel et vital.

 

Eliane l’étudiante


Eliane habite dans un petit village à deux heures et demi du centre-ville de Tana (+ si embouteillage). Elle termine sa 3 ème année à l’université en section Développement et Management. « J’allais arrêter la fac car je ne pouvais pas payer l’inscription ni les frais trimestriels. » DEPARTS lui a payé les frais d’inscription pour cette 3 ème année plus la saisie et l’impression de son mémoire qui porte sur l’analphabétisme en milieu rural à Madagascar ». Il faut savoir que 50% des malgaches ne savent ni lire ni écrire. Nous restons en contact car l’an prochain elle hésite entre continuer en quatrième année ou rentrer dans la vie active.

 

Feno le sculpteur jardinier


Il est jardinier, passionné par la permaculture. Mais son premier métier était menuisier. Il fabriquait des meubles. « J’ai réalisé quelques sculptures puis un jeu de mölki aux couleurs malgache. J’en ai vendu 11. Cela représente 2 mois de mon salaire et donc ça me motive pour continuer. Je vais travailler sur des poupées russes à l’effigie des anciens présidents malgaches afin de les vendre dans les marchés» DEPARTS l’a aidé pour l’achat d’une perceuse pour graver et dessiner sur le bois, des ciseaux à bois, une ponceuse.  « C’est super, je suis autonome et je travaille le soir chez moi »

 

Un four pour une école et un gîte.

 

L’idée vient des femmes de l’association. Chaque fois que l’on reçoit un groupe important au gîte on manque de pain et il faut aller à Fianarantsoa en acheter et c’est loin. Il fallait construire un four à pains.
Nous avons donc décidé de financer la construction de ce four à hauteur de 3 000 000 AR. De plus les femmes pourront y cuire des gâteaux qu’elles vendront au marché. Cela leur permettra de bénéficier d’un revenu supplémentaire. Nous envisageons de continuer à aider cette association qui travaille sur deux villages. On étudie la possibilité de poser des panneaux solaires pour éclairer les deux gites et le réfectoire.

 

Témoignage de Sylvestre qui explique l'aide qu'a offert DEPARTS à un hôpital à Tana.

 

« Durant mon internat J’ai fait des gardes dans une maternité d’un hôpital à Tana nous précise Sylvestre. Je ne supportais pas la souffrance de ces femmes malgaches. Elle n’avait pas le droit à la péridurale car c’était trop cher, je leur administrais un calmant mais sans grand effet. En consultant
internet j’ai découvert ce médicament norvégien qui a l’air d’être efficace car il est utilisé par les femmes norvégiennes que la péridurale. Mais rien n’est encore acquis car c’est une commission de professeurs malgaches qui a le pouvoir de décider si ce médicament sera utilisé mais auparavant je
dois réaliser un test en double aveugle sur un certain nombres de patientes. Bien entendu on ne m’aide pas pour lancer cette opération. J’ai tapé à la porte de certaines ONG médicale à Tana, dont je tairais le nom mais aucune n’a voulu m’aider. Et donc c’est vous -DEPARTS- une petite association de voyageurs solidaires qui finançait ce projet. C’est incroyable mais c’est surtout génial ! Merci DEPARTS au nom de toutes les femmes malgaches! »

Notre page Facebook  Notre page Youtube
Newsletter

Newsletter

Nos partenaires